Côté Santé:


↪️ Dépistage du cancer du col de l'utérus: 

La participation aux  dépistages organisés des cancers (sein, colorectal  et du col de l'utérus) a été impactée par l'épidémie de Covid 19. Nous avons en effet observé une diminution de la participation de la population à ces trois dépistages. Même si la lutte contre le Covid-19 occupe le premier plan dans l'espace médiatique, il est important de rappeler que les soins habituels et les actes de prévention doivent être poursuivis (dans les conditions permettant le respect des gestes barrières). Ainsi, les personnes recevant un courrier du CRCDC sont invitées à réaliser leur examen de dépistage auprès de leur professionnel de santé habituel pour ne pas s'exposer à un diagnostic tardif.
 

A l'occasion de la semaine européenne de la prévention et du dépistage du cancer du col de l'utérus qui se déroule du 24 au 31 janvier 2022, nous vous proposons : 

De courtes vidéos que vous pouvez partager sur votre site internet et/ou réseaux sociaux : https://www.youtube.com/channel/UCYsXIKaUciivyaj0qDha0Pw

« 90% des cancers du col de l'utérus pourraient être évités grâce au dépistage !
Vous êtes une femme de 25 à 65 ans ? Faites-vous dépister.
Le test permet de détecter la maladie à un stade précoce et d'augmenter les chances de guérison. Plus d'infos sur le site internet depistage-cancer.fr ou parlez-en à votre médecin ou sage-femme ».
 
Capture d’écran 2022-01-22 à 19.02.37.png

↪️ Ma Région sans les Perturbateurs Endocriniens:

"La région Centre-Val de Loire a voté le 3 juillet dernier un rapport sur les Perturbateurs Endocriniens, s’engageant ainsi à approuver la charte d’engagements régionale de lutte contre les perturbateurs endocriniens, à poursuivre les travaux de sensibilisation des habitants de la région, à mettre en œuvre les premières actions du plan dès 2020 et à élaborer un plan interne pour une collectivité exemplaire. 
Faisant suite à cela, la Région a signé, le 7 janvier dernier, la Charte d’engagement régionale contre les Perturbateurs Endocriniens en présence du président du RES (Réseau Environnement Santé) André Cicollela, à l’initiative de cette démarche. En signant cette charte, la Région s’engage à la mise en place ou au soutien d’actions incluant les dispositions suivantes : 

  • Réduire l’utilisation des produits phytosanitaires et biocides qui contiennent des perturbateurs endocriniens a fin de tendre vers leur élimination,
  • Réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation en développant la consommation d’aliments biologiques et l’usage de matériels pour cuisiner et chauffer ne comportant pas de perturbateurs endocriniens,
  • Favoriser l’information des femmes enceintes, des futurs parents et parents, des jeunes, des consommateurs ainsi que des professionnels et des collectivités à l’enjeu des perturbateurs endocriniens,
  • Déployer une politique d’achats éliminant progressivement les perturbateurs endocriniens dans les achats publics ainsi que dans les politiques publiques,
  • Informer les citoyens sur l’avancement des engagements.

En signant cette charte la région s’engage face aux enjeux des perturbateurs endocriniens, à informer, ainsi qu’à partager cet engagement. La campagne Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens et plus largement expliquée sur le site du RES : 
http://www.reseau-environnement-sante.fr/vtspe/ .

Vous pouvez également retrouver le dossier de presse par ce lien : 
http://www.reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2020/10/RES-Dossier-de-Presse-VTSPE-oct-2020.pdf

Dans le cadre de son plan d’actions « sensibilisation des habitants de la région Centre-Val-de-Loire aux enjeux des perturbateurs endocriniens », la Région a élaboré différents outils pour les acteurs, et notamment pour les collectivités territoriales, que vous pouvez retrouver sur son site internet : https://www.centre-valdeloire.fr/comprendre/developpement-durable/sante-et-environnement/agir-au-quotidien-contre-les-perturbateurs

Le Président du Conseil Régional Centre Val-de-Loire
La Vice-Présidente à l’environnement et au développement rural
La conseillère régionale déléguée à la santé environnementale


Dépistage du cancer colorectal.PNG






↪️ Dépistage du cancer colorectal:



Le cancer colorectal fait de nombreuses victimes chaque année en France. Il tue l’équivalant d’un Boeing747 qui s’écrase par SEMAINE.
 
Pourtant ce cancer pourrait être évité en se faisant dépister, tous les 2 ans, par un simple test de recherche de sang dans les selles, à faire chez soi..  

Pour plus d'informations:

https://www.depistage-cancer.fr/centre/depistagecancer-colorectal


Côté Social:


​​​​​​​↪️ L'Accueil Solidaire à Domicile:

Un geste de solidarité qui permet à une personne volontaire à accueillir un jeune mineur étranger non accompagné à temps plein dans un cadre familier, convivial et sécurisant.

En pièce jointe, le flyer du Conseil Départemental qui explique les axes et la procédure.